En ce temps d’épidémie mondiale, je souhaite vous partager un autre son de cloche différent des médias traditionnels avec des experts dans le domaine de la santé. Étant indépendant cet article n’est ni sponsorisé, ni affilié par qui que ce soit. Je n’y gagne rien si ce n’est de révéler le silence assourdissant des médias traditionnels sur du bon sens et de la prévention.

Écoutez ce médecin indépendant génial

Je trouve que sa réflexion d’enlever la liberté aux gens est un peu poussé dans le sens où la décision du confinement (en France et d’autres pays) vient palier le manque de discipline des gens pour respecter les consignes strictes de ne pas avoir de contact.

Message d’une éminente infectiologue française

De même un autre message d’une éminente infectiologue française dont nous ne pouvons pas citer le nom pour sa sécurité.
« Amis amateurs de virologie de comptoir : en tant qu’ancienne virologue ayant exercé pendant plus de 20 ans au CHU de Rennes, je me permets d’apporter ma contribution à la chasse aux fake news !
Les coronavirus sont des virus « enveloppés », par opposition aux virus « nus » et donc portent une enveloppe issue des membranes cellulaires, ce qui, contrairement à ce que l’on pourrait penser, est un élément de fragilité car cette membrane est sensible aux solvants des graisses. Ceci explique que le savon soit particulièrement efficace pour le détruire. Le gouvernement a donc raison, dans ses recommandations, de privilégier le savon au gel hydro-alcoolique, qui doit être réservé aux situations où l’on ne dispose pas d’une source d’eau (dans les transports en commun par exemple). 
Pour ceux qui paniquent littéralement à l’idée de sortir de chez eux sans gel hydro-alcoolique, sachez que la chlorhexidine (Biseptine°) ou le Dakin (eau de Javel diluée) seront aussi très efficaces sur ce genre de virus (liquides et non gélifiés, ce qui les rend un peu moins faciles d’utilisation).
Les coronavirus sont connus de longue date, et les types 229 E et OC43, capables de donner quelques infections sévères dans les unités de prématurés, n’étaient pendant longtemps plus recherchés dans les prélèvements respiratoires car jugés trop inoffensifs.
Celui qui circule actuellement est nouveau pour l’Homme, il se propage rapidement car ne rencontre aucun humain immunisé, donc aucune barrière physiologique, c’est bien ça qui pose un problème au système de santé. Il n’est globalement pas plus agressif qu’une grippe, mais comme personne dans la population ne possède d’anticorps, il se diffuse à grande vitesse. La stratégie de confinement vise donc à freiner sa propagation : pour que la totalité de la population infectable (nous tous) mette un an à se contaminer plutôt qu’un mois, afin d’éviter le déferlement de la population dans le système de santé. 
Nous serons tous infectés : certains seront asymptomatiques, d’autres feront un rhume, une bonne crève, voire une « grippe », et ce sont les plus fragiles , incapables de produire une immunité efficace, qui feront les formes graves. Lorsque plus de 80% de la population auront fait l’infection, la circulation cessera…
Un détail important, malheureusement peu relayé : éviter la consommation de corticoïdes et d’anti-inflammatoires (Advil, Nurofène etc) car ils favorisent les surinfections et formes graves +++ : en paralysant les globules blancs responsables des signes de l’inflammation, ils paralysent aussi la réponse immunitaire !!! c’est connu depuis plus de 20 ans, mais les généralistes continuent de les prescrire massivement.
Quelles que soient les décisions du gouvernement, elles seront critiquées, car nos sociétés sont irrationnelles… »

Michel Dogna : CORONA VIRUS Mensonges et vérités

La lettre de nouvelles du 23 mars 2020 de Michel Dogna fait le tri entre fakes news et bon sens. Il nous donne sans langue de bois différents remèdes.

Gabriel Combris : Coronavirus, agir pour l’immunité

L’article publié le 16 mars 2020 « agir pour l’immunité » par Gabriel Combris, nous partage des solutions pour agir sur les carences et donne des traitements fondés sur les extraits de plantes et les principes actifs naturels pour renforcer son système immunitaire.

Xavier Bazin : Coronavirus, le protocole naturel à diffuser d’urgence

Le protocole naturel à diffuser d’urgence par Xavier Bazin sur son site où il donne régulièrement des informations avec des solutions liées au coronavirus.

 
Avant de suivre tous ces conseils, il s’agit de bien respecter la posologie pour ne pas faire d’overdose de vitamines.
La plupart des gens carencés en vitamine n’en sont pas conscients. Commencer par se complémenter en vitamine C (disponible le 10 avril) puis d’autres vitamines permet de donner les briques nécessaires à votre système immunitaire pour mieux se défendre, lorsqu’il est soumis à rude épreuve. Les vitamines n’ont pas d’effets secondaires. Il est bon de commencer progressivement en suivant la dose indiquée. Lorsque vous dépassez la dose, le corps éliminera le surplus par les selles.
 

Quel est le rôle de la Vitamine C dans notre organisme ?

« La vitamine C est insuffisamment connue du public bien qu’elle soit en réalité le véritable chef d’orchestre des réactions biochimiques qui conditionnent la vie. Elle permet aux individus de maintenir et de renforcer leurs défenses immunitaires, d’améliorer leurs performances physiques et intellectuelles, de retarder leur vieillissement, de diminuer la fréquence des maladies de dégénérescence, allergie, arthrose, affections cardio-vasculaires et cancer. Elle est aussi la vitamine de la joie de vivre. Elle mérite d’être considérée comme notre ange gardien. »

Source : Extrait du livre du docteur Pierre CORSON « Notre ange gardien, La Vitamine C » aux Editions Guy Trédaniel.

Vous l’avez compris, c’est de notre responsabilité d’entretenir son système immunitaire le mieux possible pour être prêt à faire face aux virus et microbes qui circulent.